Nos résultats terrain

Afin de mettre en oeuvre notre vision, 300 jeunes du Continent Afrique ont bénéficié d’un accompagnement vers le métier de ‘Développeur’ :

  • 37 au Congo Brazzaville (2013-2015)
  • 255 durant phase dite ‘pilote’ (2016-2018) .
  • 8 en Guinée après la phase pilote ( 2019 à Aujourd’hui)

Découvrez  caractéristiques, témoignages, résultats, formateurs ainsi que nos objectifs qualitatifs et quantitatifs pour la phase industrielle que nous souhaitons réaliser en collaboration avec les centres de formation (physique ou à distance) sensibles à notre démarche.

Caractéristiques du pilote

  • Pays cibles : Sénégal, Côte d’Ivoire, Cameroun

  • Métier cible : ‘Développeur’
  • Programme : Dév. FullStack (Angular/Spring)
  • Centre de formation  : OBJIS
  • Mode d’animation : 100% présentiel
  • Format : Cours du soir
  • Fréquence : 3 fois 3h par semaine
  • Durée : 18 mois
  • Cible : 80% profils Bac+2 à Bac+5 Informatique
  • Financement : OBJIS 89%, RED-TIC 6% , Jeunes 5%
  • Nombre de personnes ayant démarré la formation : 255
  • Nombre de personnes ayant terminé  : 165
  • Nombre de personnes insérés après 6 mois (stage/Cdd/Cdi/Freelance/Entrepreneur)  : 125

Témoignages

Augustin BADJENE (Togo) qui a quitté Lomé pour suivre sa formation “10.000 Codeurs” à Abidjan. Il rend compte de la pertinence non seulement des bases techniques que nous apportons, mais également de notre travail en développement personnel.

Autres témoignage

Tous les témoignages

Découvrez les témoignages de nos alumnis

Formateurs du pilote : merci !

Des professionnels locaux ont bénéficié d’une formation au métier de formateur. Ils ont fait preuve d’un dévouement, d’une humilité et d’une détermination exemplaire.

Ils ont reçu le soutien de profils formés qui à leur tour ont manifesté le souhait de partager leurs connaissances :

Bilan du pilote : 76% d’insertion

Nous suivons les profils que nous avons accompagné afin de mesurer l’impact de notre action dans leur vie. Nos résultats sont encourageants.

 

Les cas ‘Congo’ et ‘Guinée’

10.000 Codeurs au Congo Brazzaville

En 2013 (avant la phase dite ‘pilote’. l’association “10.000 Codeurs” n’existait pas) la société OBJIS a financé la formation de 37 Jeunes au Congo Brazzaville avec des caractéristiques similaires à la phase pilote. Parmi les jeunes issus de cet accompagnement, Yann BANVI est aujourd’hui un des meilleurs développeurs du Congo Brazzaville, et le représentant officiel de 10.000 Codeurs à Brazzaville.

10.000 Codeurs en Guinée

En 2019 (après la phase pilote), une promotion de 8 jeunes a été lancée en Guinée avec le soutien de ECOBANK GUINEE. Parmi les profils accompagnés, le cas d’Alhassane BAH  : plutôt que de s’exiler clandestinement, il choisit d’investir personnellement dans sa formation “10.000 Codeurs”​.

L’accompagnement de cette cette promotion  allie du présentiel et de la formation à distance (e-learning).

Nos objectifs pour la phase d’industrialisation

L’accompagnement de cet échantillon de jeunes à un métier du numérique est riche d’enseignements et représente le point de départ de notre réflexion et nos recommandations pour la phase d”industrialisation que nous menons dès 2020 avec les centres de formation certifiés “10.000 Codeurs”

Objectif N°1 : passer de 15% à 50% de femmes formées

  • Dans cette phase pilote, seulement 15% de femmes. Le symbole est Nabounou DIABI en Côte d’Ivoire.
  • Pour la phase industrielle, notre objectif est d’arriver à au moins 50%.
  • Nous n’y arriverons pas seuls. Nous nous rapprochons actuellement d’organisations sensibles à ce sujet pour essayer de trouver des solutions afin d’atteindre cet objectif.

Objectif N°2 : augmenter le volume de formateurs

  • Dans cette phase pilote, des professionnels locaux ont bénéficié d’une formation de formateur.
  • Pour la phase industrielle, nous recommandons la même démarche. Nous pensons que la proximité culturelle est un atout supplémentaire pour améliorer l’efficacité de la formation.
  • L’association 10.000 Codeurs se positionne pour former au métier de formateur les professionnels désireux de transmettre leurs connaissances. Une occasion d’apprendre un nouveau métier !
  • Le formulaire suivant nous permet d’identifier sur le Continent les profils expérimentés (minimum 5 ans d’expérience) désireux de partager leurs connaissances en tant que formateur.

Objectif N°3 : augmenter le volume de bénéficiaires, sans perdre la qualité

  • Un seul centre de formation a été associé à cette initiative.
  • Pour l’industrialisation, nous recommandons
    • d’impliquer l’ensemble des centres de formation du continent sensibles à une qualité d’enseignement dans les métiers du numérique. L’association 10.000 Codeurs se positionne en tier de confiance pour certifier ces centres de formation.
    • de digitaliser l’Enseignement, en favorisant à travers un kit pédagogique (cours/TPs) une auto-formation encadrée par un formateur. Par exemple dans le cas du cursus Développeur que nous réalisons en Guinée, nous fournissons le matériel pédagogique de chaque module et réservons 2 heures par module pour un échange de qualité permettant d’une part de répondre aux questions de l’apprenant, tout en le mettant en situation d’entretien professionnel afin qu’il puisse restituer savoir et savoir-faire.
    • de privilégier lorsque cela est possible la combinaison d’enseignement physique et à distance. En Guinée, nous avons fait intervenir un formateur venu du Maroc pour des actions de synthèse en groupe. Une expérience très riche humainement.

Objectif N°4 : augmenter le périmètre des métiers, sans perdre la qualité

  • Un seul métier a été ciblé par ce pilote : Développeur. De plus tous les langages de programmation n’ont pas été représentés. Pour la phase industrielle, il nous faudra aller plus loin et accompagner sur les métiers du numérique.
  • A travers ses communautés d’Experts, l’association 10.000 Codeurs fait des recommandations de programmes de formation à suivre par les centres de formation désireux de dispenser un enseignement en adéquation avec les besoins des entreprises.

Objectif N°5 : passer de 5% à 30% d’insertion par l’entrepreneuriat

  • Dans cette phase pilote, seulement 5% des profils ont créé une entreprise au plus tard 6 mois après la fin du cuursus. Symbole : Moctar TIZE au Cameroun.
  • Pour la phase industrielle, notre objectif est d’arriver à au moins 30%
  • Les communautés sectorielles d’Experts de 10.000 Codeurs vont permettre de mettre en évidence des défis qui sont autant d’opportunités d’affaires pour des jeunes avertis et encadrés par notre communauté d’experts sur l’Entrepreneuriat.

Objectif N°6 : un label “10.000 Codeurs” pour les formations de qualité dans le numérique en Afrique.

  • Nous soumettons aux Etats Africains sensible à une jeunesse bien formée d’intégrer dans leurs politiques publiques le label “10.000 Codeurs” comme le symbole d’une jeunesse ayant à la fois des compétences techniques, mais aussi (surtout ?) des aptitudes comportementales et une intelligence émotionnelle en cohérence avec les besoins des entreprises.
  • Ecouter le témoignage d’Augustin BADJENE pour un aperçu de l’expérience bénéficiaire “10.000 Codeurs”. Augustin est un Togolais ayant quitté Lomé pour suivre la formation en Côte d’Ivoire.